Construction d’une voûte en Pierre de Cueillette

Introduction

Le chantier est situé à Valcenis (anciennement Termignon), en Savoie (73).
Il consiste en la réhabilitation d’un hameau nommé « Les Fontanettes », composé de chalets de mi-alpages, semés le long de la route du Sel (Via Alpina).

Le projet est de réhabiliter cet ensemble de bâtiment en un gîte d’alpage « 3 épis », ainsi que d’y réaliser des aménagements paysagers: verger conservatoire, ruchers, maraichage, four à pain, bassin de baignade écologique, etc.

Afin de pouvoir réhabiliter cet ensemble de bâtiments, nous avons dû réaliser un dossier complet pour la « Commission des Sites », dont l’avis favorable est obligatoire pour la suite des démarches administratives.

Projet de réhabilitation des Fontanettes

Le hameau des Fontanettes n’est pas accessible en voiture ni en 4×4. Seule une « mule » diesel, très peu large, peut y accéder.
Le choix de la réhabilitation s’est donc orienté vers une « Architecture de Cueillette », c’est à dire remonter les bâtiments du hameau avec les ressources disponibles sur le site: lauzes de récupération, bois de charpente issus de la forêt environnante,…

Les Fontanettes – Etat existant

Afin d’éviter des aller-retours incessants de matériaux avec notre « mule », nous avons privilégier le choix d’un héliportage pour amener les matériaux: graviers issus de la rivière d’à côté, planches de mélèze local, sacs de chaux.

Bilan de l’opération: 80 tonnes de matériaux, 108 rotations, 1 minute et 20 secondes par rotation, 3h30 d’hélicoptère.

Préparation des matériaux au Pont du Villard
Les matériaux arrivés à destination

Le projet de voûte

Le projet est de réhabiliter une ancienne Freydière: un bâtiment accolé à une petite grotte d’où s’écoule une résurgence qui sert à garder au frais le fromage et le lait

Si au départ nous pensions sur la voûte poser une charpente, finalement celle-ci devrait être recouvert de terre végétale et de végétation, afin de la fondre dans le paysage.

La façade visible va aussi être traitée différemment: l’arête de la voûte sera visible, et seul un muret fermera à mi-hauteur l’entrée, et la clef de voûte sera sculptée !

Schéma de principe et axonométrie… Un CCTP réalisé avec les moyens du bord !

Matériaux: chevrons 10×10 cm – planches 4cm ep. , larg. mini: 25cm

Le gabarit

Installation du bureau de l’Architecte
Traçage du gabarit des « Vaux » en taille réelle, afin de systématiser leur mise en œuvre
Christian, le maître d’œuvre vérifie les mesures… avec le sourire !


vau \vo\ masculin
(Architecture) Partie du cintre utilisée pour soutenir la voute pendant sa construction.

Le materiel est sommaire: une cordelette, un crayon, une équerre et une grande règle. Il n’en faut pas plus pour réhabiliter les voutes de la Cathédrale Notre-Dame !
Un clou au centre de notre cercle permet à la fois d’accrocher la cordelette qui va dessiner nos courbes et de tracer nos contre-fiches
Tracé d’un rayon à la règle, permettant la découpe d’une des joues du vau
Tracé du périmètre du cercle sur cette même joue
Mise en situation des chevrons faisant office de tirant, de poinçon et de contre-fiches
Premier vau fini, l’ensemble est solide, notamment grâce à l’interversion des planches en joue, découpées en arrondi. Diamètre des gabarits: 280cm
Et les autres s’enchaînent rapidement… Mais près d’une journée de travail par vau ! Les planches ont été découpées à la scie sauteuse et avec l’huile des coudes de Marie, les chevrons à la scie à main, le plus d’équerre possible !
Pendant ce temps là Christian et Billy confortent les murs à la chaux, et en maçonnent de nouveaux, afin de mettre tout parallèle pour accueillir notre voûte romane. La largeur entre murs a été définie à 288 cm (280cm gabarit + 4cm planche de chaque côté)
Des murs bien droits ! Fait rare dans ce coin de la montagne..

La mise en œuvre

Des « rails » ont été installés, fixés à l’aide de cloches dans la maçonnerie et posés sur des chevrons, afin de pouvoir coulisser le gabarit durant la construction de la voûte
Le premier vau est légèrement de biais afin de rattraper la jonction avec la grotte, les deux autres sont perpendiculaires aux rails
Les artisans arborent fièrement le CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières) qu’ils ont scrupuleusement respecté
Le Bureau d’Étude Structure est formel: la capacité de charge est adapté à l’usage.
(Ici la danse de l’aigle, exécutée avec brio par Francis)

Maçonnerie de la voûte

Chantier en cours… A suivre !!

Une réaction au sujet de « Construction d’une voûte en Pierre de Cueillette »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *